Inversant la tendance des deux années précédentes, la TSR enregistre en 2003 une légère progression de ses parts de marché: 30,6% contre 30,3% en 2002. C'est la chaîne la plus regardée des Romands, sauf des moins de

15 ans qui lui préfèrent Cartoon. Quatre raisons justifient cette «bonne cuvée» 2003 : le succès de la grille d'été, le renforcement des programmes de la journée et du prime time (les excellents scores de Mise au point, Temps présent, Classe Eco et ABE), l'impact de certains événements sportifs en direct, dont les Championnats du monde de Saint-Moritz, ainsi que le recul des deux chaînes commerciales généralistes françaises, TF1 et surtout M6. Lors de la conférence de presse de lundi matin, Gilles Marchand, directeur de la TSR, s'est réjoui de constater que «la TSR, entreprise soumise à une concurrence sans égal, réussissait à maintenir son cap». A titre de comparaison, et sur une période qui va de 1990 à 2003, TF1 a perdu plus de 10% de pdm sur son propre marché, tandis que la TSR est restée à peu près stable (de 32% à 30,6%). Seule France 5, créée en 2001, progresse régulièrement passant de 4,1% à 6,4% pdm en trois ans!

En moyenne, le téléspectateur romand a passé 168 minutes quotidiennes devant son petit écran en 2003, soit une minute de plus qu'en 2002. C'est moins que ses voisins francophones (202 minutes pour la France et 201 pour la Belgique), sans parler des téléphages italiens ou espagnols.

«Selon certaines rumeurs, la canicule aurait fait baisser le taux d'écoute. C'est l'inverse», a précisé Yves Ménestrier. Le même directeur de la programmation faisait remarquer combien les programmes ayant trait à la montagne plaisaient aux téléspectateurs. La preuve? Secours en montagne, Profession: guides de montagne mais surtout Le Mayen, «succès total et constant». Autre source de satisfaction pour Yves Ménestrier: la bonne tenue des émissions liées aux élections fédérales, notamment Face aux partis, «alors que nous avions délibérément abandonné l'audience au profit de notre mission civique». Enfin, l'émission la plus regardée de 2003 a été le 19:30 du 1er juin consacré au G8.