L’université britannique d’Oxford conserve sa première place au classement des universités réalisé par Times Higher Education (THE). Le Califonia Institute of Technology et Harvard complètent le podium. L’Ecole polytechnique fédérale de Zurich, 15e, est la meilleure université d’Europe continentale, mais a perdu une place par rapport à l’année passée. Elle reste toutefois la haute école la mieux classée hors des Etats-Unis et de Grande-Bretagne. L’EPFL gagne pour sa part trois rangs et se classe 40e.

L’Université de Zurich arrive en 75e position (contre 73e l’an dernier). Celle de Berne se classe aux portes du Top 100, avec une 101e place (109 l’an dernier) et celle de Lausanne enregistre une forte progression, de la 191e à la 176e place. Recul en revanche pour les universités de Bâle et Genève. La première passe de la 92e à la 103e place, celle du bout du lac de la 149e à la 197e.

Lire aussi: L'EPFZ reste la 6e meilleure université du monde, selon QS

Progression grâce au coronavirus

Les dix premières places ne sont occupées que par des institutions américaines et britanniques. Plusieurs hautes écoles ont progressé dans le classement grâce à leurs succès dans la recherche sur le coronavirus, précise THE.

Le classement recense 1662 universités établies dans une centaine de pays. Il est réalisé à partir de treize indicateurs de performance sondant l’enseignement la recherche, le transfert de connaissances et les perspectives internationales.