Elle a voulu rendre l’islam «vivable et adapté au XXIe siècle». C’est ce qui a conduit Jasmin el-Sonbati à devenir parmi les premières femmes en Suisse à organiser et guider des prières musulmanes mixtes. La première se déroule à Berne, en 2013, inspirée par des musulmans progressistes londoniens. Depuis, cette Bâloise de 59 ans a fondé «Offene Moschee Schweiz» (Mosquées ouvertes de Suisse), qui réunit un petit groupe de musulmans libéraux en Suisse alémanique.

Lire aussi: Dans les églises, mosquées et synagogues de Suisse, les femmes se battent pour l’égalité