En ces temps de morosité dans le monde de la presse, il est des succès qui méritent d'être relevés. L'explosion des ventes et du nombre de magazines «psy» en fait partie. Après Féminin Psycho, apparu dans les kiosques en début d'année, c'est au tour, depuis jeudi, de Réponses psy de venir s'installer dans un créneau où depuis quelques années déjà règne en maître le mensuel Psychologies.

Les chiffres parlent d'eux-mêmes. Racheté en 1997 par Jean-Louis Servan-Schreiber et relooké en 1998, Psychologies se place année après année parmi les meilleures progressions de vente de la presse magazine française. De 70 000 exemplaires en 1997, sa diffusion payée a doublé en 1999, est passée à 210 000 en 2001 et flirte désormais avec les 270 000, pour un tirage global de 359 000 exemplaires. «En Suisse, c'est aussi l'un des titres français qui progressent le plus, confirme Georges Zahnd, chef de produits chez Naville. Les ventes ont augmenté de 15% en 2002, et de 23% au premier semestre 2003.» Arrivé lui aussi jeudi dans les kiosques, le numéro spécial «été», tests QI et QE à la clef, a été distribué «à 14 000 exemplaires contre 10 000 ces derniers mois».

Par comparaison, Féminin Psycho, dont le numéro 3 vient d'être mis en rayon, ne compte que 3000 exemplaires distribués, «mais les ventes peuvent être qualifiées d'excellentes», détaille Georges Zahnd. Comprendre autour des 2000. Réponses Psy affiche quant à lui 5000 exemplaires mis en vente (pour un triage global de 160 000 exemplaires), contre 1000 lors de sa première parution entre novembre 2001 et mars 2002. Quant au trimestriel Psychanalyse Mag, qui s'est offert un lifting en début d'année, le nombre d'exemplaires mis sur le marché a passé de 1200 à 2000 «après avoir enregistré une hausse de ses ventes de près de 45%». Chiffres auxquels il faut ajouter le petit millier d'exemplaires du trimestriel Psycho et Santé Magazine.

Créneau porteur

Les magazines féminins et généralistes ne sont pas en reste, comme le démontre le nombre croissant de pages consacrées à la psychologie, au bien-être, au mieux-vivre. Si le créneau semble porteur, le succès n'est pas forcément acquis. On rappellera que l'arrivée sur le marché de Réponses Psy est de fait un retour. Lancés comme Divan en 2001 par VIP International, les deux titres avaient cessé de paraître en mars 2002. Un retour donc, mais cette fois en format réduit (18,6 cm sur 14,3 cm), histoire peut-être de conquérir un nouveau public en le glissant, dixit ses responsables, «dans son sac à main ou dans le sac de plage pour les vacances».