Byook, ce n’est pas le nom d’un justicier des temps électroniques, mais celui d’une société française qui développe un nouveau type de livre «augmenté». Disponibles sur tablettes électroniques, les «Byook» offrent une expérience de lecture qui nourrit à la fois l’imaginaire, le regard et l’oreille.

Nous avons testé une nouvelle d’Arthur Conan Doyle qui met en scène Sherlock Holmes: La Bande mouchetée. Dans cet iBook, où les pages s’animent, où l’écriture elle-même se met en scène, où les sons fusent suivant les péripéties, un spectre déchire tout à coup le papier. La page s’assombrit, brûle, se froisse. Qu’une femme crie dans le texte et on l’entend crier, tandis qu’en sous-impression d’une page façon parchemin, à travers le texte lui-même, on voit une silhouette féminine se recroqueviller d’horreur. L’univers vieillot et inquiétant de Sherlock Holmes est décliné ici avec beaucoup de créativité et d’humour.

Un regret cependant, la nouvelle est relativement courte et l’expérience – qui réveille des plaisirs de gosse – est, par conséquent, elle aussi trop courte. On en voudrait bien plus. On se demande pourtant comment l’exercice très fouillé pourrait accompagner un vrai gros roman bien volumineux. Mais il fait merveille dans un court texte pour adolescents ou grands enfants comme La Bande mouchetée. L’expérience en est à ses débuts; pour l’heure, seuls quelques titres sont disponibles.

www.byook.fr. 3 francs sur App Store