Eros et controverse

Ce que l'on sait du tourisme sexuel féminin

CHRONIQUE. Le «Journal of Sex Research» dresse le profil type des voyageuses en quête d’aventures sexuelles. Parmi les destinations prisées: les Caraïbes, le Kenya, la Gambie… Des données qui nous invitent à réfléchir à la persistance des stéréotypes, à la fois genrés et raciaux, note notre chroniqueuse

Si la sexualité est qualifiée de langage universel, rien d’étonnant à ce qu’elle se déploie lorsque nous changeons de langue – en vacances, lors de déplacements, y compris sous des formes marchandes… et y compris pour les femmes. Si le tourisme sexuel féminin est médiatisé depuis longtemps, on l’a moins analysé que son pendant masculin. Il révèle pourtant des codes qui ne sont réservés ni à la prostitution, ni au voyage.

Lire aussi: Katmandou, nouvelle capitale du tourisme sexuel