Une force de travail a surgi de l’ombre en pleine crise sanitaire. En Suisse comme ailleurs, des bricoleurs, des artisans et des ingénieurs ont mis leur savoir-faire à la disposition du personnel soignant et des travailleurs en première ligne. Une mobilisation sans précédent pour fabriquer en urgence des visières de protection ou des ventilateurs médicaux à moindre coût alors que le tissu industriel peinait à répondre à la demande. Avec ses imprimantes 3D et ses ateliers collaboratifs, où chacun peut créer librement, la communauté des makers dessinerait-elle un modèle de société enviable?