Avant Nos pères, nos frères, nos amis, Mathieu Palain avait publié deux livres: Sale Gosse (2019), une immersion dans les services sociaux pour mineurs, et Ne t’arrête pas de courir, sur le parcours d’un jeune athlète incarcéré – qui avait décroché le Prix Interallié 2021. Le journaliste et écrivain français a beaucoup fréquenté les prisons, les hommes en rupture de ban, les délinquants et les âmes sombres. Mais il avoue être «passé à côté» des violences faites aux femmes. Quand l’opportunité se présente, il prend brutalement conscience de l’ampleur du problème.