«Dans le vin, la vérité» écrivait Pline l’Ancien il y a vingt siècles. Et c’est ainsi, devant un verre de nectar aux reflets rubis et fruit rouge, que May-Eliane de Lencquesaing vous fait ses confidences de vieille dame très digne. A 97 ans, elle a gardé une formidable vivacité et d’exquises politesses un rien aristocratiques. Sur ses genoux est posé un volume publié à la fin de l’été (400 pages), livre somme racontant le roman de son existence, entre destinée personnelle et révolution de l’économie viticole. Les Vendanges d’un destin (Ed. Tallandier, 2022).