Des produits alimentaires fabriqués avec du lait en poudre, importés de Chine et vendus en Suisse, ont été retirés de la vente après la découverte de mélamine, a annoncé lundi l'Office fédéral de la santé publique, qui a mandaté le Laboratoire cantonal de Genève pour analyser 24 aliments en provenance d'Asie. Selon l'émission «A Bon Entendeur», il s'agit de deux sortes de biscuits («Yipin sachima» et «Tongxin sachima») et des caramels («White Rabbit»).

«Pour l'heure, les autorités sanitaires suisses estiment que la santé de la population n'est pas en danger, a ajouté le communiqué de l'OFSP. «Ces traces n'entraînent aucun risque pour la santé, à moins qu'un enfant âgé de 1 à 3 ans en consomme plus de 1 kg par jour, durant une période prolongée.» Par contre, «ces impuretés ne peuvent pas être tolérées. Les marchandises concernées ont donc été retirées du marché», explique l'OFSP.