Sur l’étagère de votre cuisine, les livres de recettes se rangent d’un côté, les guides gastronomiques de l’autre. Sur Instagram, les deux se confondent. Depuis plusieurs années, la nourriture a acquis un statut privilégié sur le réseau rose orangé. La culture du «beau» s’est superposée à celle du «bon». La photographie de plats coulants, colorés, quasiment géométriques est devenue une discipline à part entière.