Quatre ans, onze mois et trois semaines, ce n'est pas grand-chose dans la vie d'un homme, mais chez les souris, c'est l'équivalent de 180 à 200 de nos années. L'explication pourrait résider dans une modification génétique du rongeur. Car la souris naine GHR-KO 11C du laboratoire de l'Université du sud de l'Illinois, à Carbondale, avait été manipulée génétiquement afin de ne plus répondre à l'hormone de croissance, a précisé l'un des chercheurs, Andrzej Bartke. Les niveaux bas d'insuline et de glucose de l'animal, qui pesait 8 g, pourraient aussi avoir joué un rôle.

La longévité moyenne d'une souris est normalement de deux ans à deux ans et demi. Les restes de GHR-KO 11C ont été envoyés à l'Université du Texas à San Antonio pour être étudiés. On ignore si la souris a battu un record, en l'absence de base de donnée internationale spécifique. La précédente souris la plus âgée du laboratoire avait atteint 4 ans et 3 mois. Cela peut paraître insignifiant, a expliqué Bartke, «mais avec une vie si courte, ces mois en plus propulsent GHR-KO 11C infiniment plus loin.» Le chercheur a précisé que le minuscule animal était resté seul toute sa vie, se consacrant uniquement à son travail…