MARS

La NASA confond les mètres et les pieds

La sonde s'est écrasée à cause d'une erreur de collégien

De petites causes peuvent avoir de grandes conséquences. C'est une simple confusion entre les pieds et les mètres qui est à l'origine de la perte de la sonde Mars Climate Orbiter, un engin de 120 millions de dollars. Après enquête, il s'est avéré qu'une première équipe d'ingénieurs utilisait le système métrique (adopté officiellement par la NASA) alors qu'une seconde avait fait tous ses calculs avec le système anglo-saxon, c'est-à-dire avec des inches, des pieds et, pour ce qui est du poids, des livres (d'usage courant aux Etats-Unis). Malheureusement, cet imbroglio s'est produit durant une des phases les plus délicates de la mission de la sonde: l'entrée en orbite autour de Mars. Ainsi, au lieu de survoler la planète rouge à une altitude de plus de 80 kilomètres, elle est descendue en dessous de 65 km, ce qui lui a été fatal.

«Les gens font parfois des erreurs, admet Edward Weiler, un des responsables de la mission au sein de la NASA. Mais dans ce cas, c'est notre système de contrôle et de surveillance des données transmises vers la sonde qui n'a pas fonctionné. Notre incapacité à détecter une erreur si simple a des implications importantes.»

Les experts de la NASA se sont donc précipités sur les paramètres de l'autre mission en route vers Mars, Mars Polar Lander, afin de déterminer si elle parle la même langue que les ingénieurs restés sur Terre.

Publicité