Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
Une partie de Mölkky.
© Ullajj/Pixabay.com

Travers de sport

Ne jouez pas trop au Mölkky, s’il vous plaît

Chaque jeudi de l’été, notre chroniqueur court, saute, nage et pédale. Il partage l’exercice musculaire dans «Le Temps»

Glander sur la plage ou une étendue d’herbe entre deux sauts dans l’eau, c’est sympa. Mais ça peut aussi vite devenir ennuyeux. Incorrigible sportif que je suis, je trouve toujours le moyen de m’occuper autrement qu’à ne rien faire. Cet été, j’ai goûté aux joies du Mölkky. Une sorte de pétanque à la sauce finlandaise dont Google vous donnera tous les détails. Ici, vous apprendrez seulement que ça se joue en équipe et que c’est amusant. Jusqu’à un certain point.

Le Mölkky a un gros défaut, qu’il partage avec d’autres sports. Il n’est rigolo que lorsque les joueurs sont débutants. Donc mauvais. La pétanque, le bowling, les fléchettes et j’en oublie… Il y a toute une série de sports qui ne valent plus la peine d’être pratiqués dès lors que l’on commence à progresser. Avant que je ne défende une thèse tout à fait personnelle, je sais à quoi vous pensez: la pétanque, le bowling et les fléchettes ne sont pas des vrais sports. Eh bien sachez que 1) la pétanque pourrait devenir olympique à l’occasion de Jeux de Paris, en 2024. Et que 2) je suis d’accord avec vous.

Un triple 17, c’est insupportable

Ma thèse, donc. Le bowling: c’est amusant quand un joueur envoie sa boule dans la gouttière une fois sur trois (et qu’il ne sait pas que ça s’appelle le dalot). Les fléchettes: rien de plus insupportable que lorsque votre adversaire doit faire 51 points pour finir, qu’il vise le triple 17 et que ce n’est pas de la chance.

La pétanque: c’est amusant quand on peut remporter le point en plaçant sa boule à un demi-mètre du cochonnet. Pas quand chaque boule potentiellement gagnante est systématiquement éjectée par quelqu’un qui s’est entraîné tout l’été à tirer plutôt qu’à pointer.

Le Mölkky a le même problème. Lorsqu’un joueur renverse la quille numéro 12 parce qu’il voulait renverser la quille numéro 12, ça devient rapidement gonflant. Si cela vous arrive, il y a une solution. Quittez la partie et retournez glander sur la plage. A ce jeu-là, on n’est jamais assez doué.


La précédente chronique: Planquez-vous, la France est re-championne du monde

Publicité
Publicité

La dernière vidéo société

Des gadgets à dormir debout

Masque oculaire digital, applications qui mesurent les cycles de sommeil, lunettes filtrantes: la technologie peut-elle vraiment nous aider à mieux dormir? Notre chroniqueur en doute. Son édito en vidéo

Des gadgets à dormir debout

n/a