Neymar est arrivé à la place des Nations mardi avec ses parents et son frère, vêtu d'un t-shirt noir de Handicap International, dont il est ambassadeur, avec le slogan «Réparer les vies». La star du football a envoyé des ballons dans l'enceinte du Palais des Nations, depuis le haut de la Chaise cassée. Un important dispositif de sécurité avait été mis en place autour de cette sculpture en bois de 12 mètres de haut qui s'appuie sur trois pieds tandis que le quatrième est cassé, symbole des victimes des mines antipersonnel.

«Neymar a découvert le travail de Handicap International début 2016. A l'origine, il se souciait des enfants amputés et de la nécessité de les appareiller. A la suite de l'ouragan Matthew, en octobre 2016, il avait lancé un appel à nous soutenir sur les réseaux sociaux», a expliqué Sylvain Ogier, directeur général adjoint de Handicap International.

De nombreux badauds

La star du ballon rond, qui vient de signer avec le club Paris Saint-Germain, a été hissée au moyen d'un monte-charge jusqu'à l'assise de la Chaise cassée. Tenu par un harnais de sécurité, le footballeur de 25 ans a dribblé à plus de sept mètres de hauteur, avant d'envoyer un premier puis un second ballon dans l'enceinte du Palais des Nations, entre les deux rangées de drapeaux.

L'ex-attaquant du FC Barcelone a ensuite shooté les quatre autres ballons portant le logo de Handicap International en direction des nombreux badauds qui s'étaient amassés à ses pieds. L'un d'entre eux a été réceptionné par un de ses jeunes fans, venu par hasard et qui fêtait ses 10 ans mardi. Neymar a encore signé des maillots avant d'être conduit au Palais des Nations.