Bâle-Mulhouse ne s'est jamais aussi bien porté depuis l'an 2000. Alors que Swiss se fait avaler par Lufthansa, l'aéroport des bords du Rhin s'agrandit. Achevé en 2003, le terminal Sud, côté suisse, n'avait pas été mis en service par manque de trafic. Il sera ouvert en juin prochain, a décidé le conseil d'administration au début de ce mois de mars.

C'est que le petit aéroport croit à son avenir. D'abord, les charters vont augmenter de 25% cet été. Mais, surtout, EasyJet a décidé de faire de l'EuroAirport l'une de ses bases, dès juin justement. Trois de ses avions y seront stationnés. Cinq nouvelles destinations EasyJet sont prévues au départ de Bâle dès juin, et trois à partir de juillet. Quelles sont les villes qui seront reliées à Bâle cet été par la compagnie orange? EasyJet cultive encore le mystère. Du coup, Bâle-Mulhouse patiente pour publier son horaire d'été. Les autres compagnies ont déjà annoncé leurs intentions: Swiss aura quatre destinations supplémentaires: Valencia (4 fois par semaine), Palma de Majorque (5 fois par semaine), Ajaccio, Olbia et Naples (2 à 3 vols par semaine de juin à septembre). Bâle-Mulhouse ne semble pas plus craindre la vente de Swiss que Genève-Cointrin: «Notre portefeuille est maintenant diversifié et nous comptons sur nous-mêmes pour trouver des compagnies remplaçantes», affirme la porte-parole Vivienne Gaskell. Austrian Airlines ouvre également une ligne sur Vienne, Jat Airlines aura une liaison de plus avec Belgrade et Lufthansa utilisera un plus gros porteur pour desservir Francfort (120 places supplémentaires par jour).