Un cerisier en fleurs frissonnant sous un duvet de neige. C'est en hommage à cette image que Naoki Takizawa a signé son défilé pour la marque Issey Miyake. Motifs légers, plumetis aériens froufroutant au moindre mouvement. Au dire des spécialistes, Naoki Takizawa a signé des vêtements détonnant dans un paysage de collections dominé par les jeux, très appuyés, de la séduction: dentelles ironiquement fendues pour Comme des garçons, fourrures de vison chez Vuitton, etc.

Pour son show, la marque Miyake a utilisé une technologie suisse développée par Phonak. Cette firme, basée à Stäfa, avait équipé chaque mannequin d'un mini-récepteur encapsulé dans un appareil auditif. Ainsi malgré un environnement saturé de musiques, les modèles ont pu suivre la voix de leur chorégraphe, et évoluer selon des trajectoires aussi imprévisibles que des flocons.