Avec sa barbe et sa moustache poivre et sel, il a des airs de vieux sage. Derrière cette apparente force tranquille, Pascal Bijleveld est pourtant devenu l’une des figures dynamiques de la Genève internationale. Depuis un peu plus de six mois, il est directeur exécutif d’une organisation qui a vu le jour en 2018, ATscale, hébergée par le Bureau de l’ONU pour les services d’appui aux projets (UNOPS) dans la Maison de l’environnement.