Portes dérobées, couloirs souterrains, constructions imaginaires... Notre série raconte les histoires de plusieurs passe-murailles.

Quand on veut faire passer de la marchandise en contrebande, il faut savoir être discret. Connaître les chemins de traverse, les habitudes des gabelous, s’assurer des complicités locales, sourire sans ostentation en longeant le poste de douane. On peut aussi être tenté de disparaître, de passer sous terre. En mai dernier, les autorités américaines révélaient l’existence d’un tunnel secret circulant, en Californie, sous la frontière avec le Mexique: 570 mètres d’ingénierie parfaite (ventilation, électricité et rails étaient au menu) pour faire entrer les drogues les plus variées sur le territoire états-unien. Ce n’était pas une première: on a dénombré, dans la région, à peu près 150 de ces ouvrages ad hoc.