Portes dérobées, couloirs souterrains, constructions imaginaires... Notre série raconte les histoires de plusieurs passe-murailles.

«On a l’impression d’être devant quelque chose de fictif, mais c’est en fait la vraie histoire de notre Terre.» C’est ainsi que débute une capsule vidéo mise en ligne en juin dernier sur la chaîne YouTube «Lois naturelles». Sur ce canal, on trouve des conversations entre sa créatrice, Manon Morin, et toute une série de personnes: avec Eve Engerer, une ancienne généraliste alsacienne qui s’était signalée, durant la pandémie, par ses charges vigoureuses contre le port du masque – une figure marquante de la sphère complotiste; avec Lydia Traquandi, une autre Alsacienne, en proie aux «rituels sataniques» des Lion’s Club de Sélestat et de Colmar; ou encore avec Gregory Kerdiles (thème de la causerie: «Comprendre la matrice»), un Breton qui lutte contre les ondes électromagnétiques en s’enroulant un fil électrique dénudé autour du poignet (et en branchant la prise de terre).