Genève

Plus de 30 000 personnes pour célébrer la fierté homosexuelle à Genève

Selon la police, la marche des fiertés a rassemblé environ 35 000 personnes. Elles manifestaient pour la fin des discriminations liées à l'orientation sexuelle et les mêmes droits pour tous

Genève avait pris les couleurs de l'arc-en-ciel, samedi. La «pride» de la Suisse latine avait fait escale la dernière fois au bout du lac en 2011. La marche des fiertés est organisée chaque année dans un canton différent. Samedi, les organisateurs ont été soulagés de voir les risques d'averse s'éloigner et le ciel se dégager avant le départ de la marche.

Le défilé a reçu le soutien inconditionnel des autorités. La maire de la Ville de Genève, Sandrine Salerno, a adressé un hommage à ces hommes et ces femmes qui, depuis 50 ans, se battent pour l'égalité des droits avec courage. Des combats, il y en aura encore, «mais nous nous y engagerons avec la certitude de les gagner».

Pour cette marche, la fantaisie était de mise. «Drags queens» juchées sur des talons vertigineux, hommes en cuir, bas résille, personnes portant des masques de chien, chacun profitait de cette journée pour affirmer sa personnalité profonde sans honte, aux yeux de tous.

Plusieurs chars diffusaient de la musique, invitant les marcheurs à danser. Des tambours battaient le rythme de ce joyeux carnaval. La Ville de Genève s'est également mise au diapason. Elle avait hissé des drapeaux arc-en-ciel partout où elle le pouvait et notamment le long du pont du Mont-Blanc.

Publicité