L'histoire de quelques controverses récurrentes du pays, c'est la promesse des nouveaux volumes publiés ces jours dans la collection Le Savoir suisse. La polémique imprègne le sujet de Simone Forster, L'Ecole et ses réformes, qui dresse un bref historique de l'école en Suisse, s'attarde sur les débats agités autour de la répartition des compétences entre cantons et Confédération, puis décortique les divers débats présents, en relativisant l'image de la formation «traditionnelle»: «L'école a toujours été en réforme», assure l'auteure.

Avec Transports publics dans les villes, Christophe Jemelin veut montrer que la situation actuelle ressemble à celle d'il y a 100 ans: avancées technologiques - voir le M2 lausannois - et bataille pour les subsides. Il veut aussi «casser certains clichés culturels» selon lesquels, par exemple, les Alémaniques seraient plus sensibles à la cause des transports publics.

Jean-Marc Chapuis, Dominique Barjolle et Christophe Eggenschwiler, eux, narrent les chemins - tortueux - qui ont conduit L'Agriculture dans son nouveau rôle, mettant l'accent sur les particularités helvétiques du secteur, dont le poids des votations. Repenser la gestion publique permet à David Giauque et Yves Emery de faire le point sur les vagues de la nouvelle gestion publique, qui continue de désarçonner les administrations en manque d'une «boussole», jugent les auteurs. Enfin, Blaise Mulhauser démontre que La Faune disparaît, à raison d'une espèce animale par année en Suisse, dit-il en préambule, avant de prendre l'exemple de sept oiseaux révélateurs de la situation actuelle.

Rens. (et premiers paragraphes gratuits) sur http://www.lesavoirsuisse.ch