lieux communs

Le car postal est né en plaine

Lieux communs

Le car postal est associé à la montagne. Il est souvent le seul moyen de transport capable de desservir des régions aussi difficiles d’accès que la cuvette de Derborence chère à Ramuz. Et son célèbre coup de klaxon à trois tons, tiré de l’ouverture du Guillaume Tell de Rossini, résonne volontiers sur les parois rocheuses des Alpes. Mais, étonnamment, ce n’est pas dans les vallées montagnardes qu’est né le car postal. C’est sur deux routes du Plateau, entre Berne et Detligen, près d’Aarberg, et entre Berne et le hameau de Papiermühle que furent ouvertes en 1906 les premières liaisons d’automobile postale. De couleur jaune, les véhicules pouvaient accueillir 14 passagers et circulaient à 15 km/h. La première ligne alpine fut mise en service en 1919 au col du Simplon. Aujourd’hui, Car Postal dispose de 2100 véhicules et transporte 120 millions de voyageurs par an.

Publicité