Sur les réseaux

La Poste retire de la vente une carte postale sexiste

Une carte vendue au sein des bureaux postaux suisses a vivement fait réagir la twittosphère. Jugée sexiste par plusieurs internautes, la carte a déjà été retirée en Suisse alémanique

«Les femmes partagent nos peines, doublent nos malheurs et triplent nos dépenses.» Sur Twitter, Olga Baranova, secrétaire générale du Parti socialiste vaudois, use du second degré en publiant sur son compte une photo de la carte vendue dans un bureau de La Poste:

La socialiste en a également profité pour interpeller Pépite Sexiste, le compte Twitter qui dénonce le sexisme ordinaire présent dans certaines campagnes publicitaires. La réponse des modérateurs ne s’est pas fait attendre. La Poste s’est empressée de confirmer que des cartes avaient déjà été retirées de la vente dans certains bureaux, notamment en Suisse alémanique. Idem en Suisse romande, où ces cartes «inadaptées» ne pourront plus être vendues.

Une réactivité exemplaire saluée par Olga Baranova, mais également par plusieurs autres internautes. L’année passée, la conseillère d’Etat vaudoise Jacqueline de Quattro avait présenté un projet de loi visant à interdire les contenus portant atteinte à l’égalité ou à la dignité dans l’espace public.

Retrouvez notre dossier  Le sexisme ordinaire: au travail, chez soi, dans la pub, les médias…

Publicité