Le nombre de personnes vivant avec le virus du sida continue d'augmenter, tout comme le nombre de décès, constate dans son rapport annuel ONUSIDA. Cette année, 4,3 millions de personnes ont contracté l'infection dans le monde et 2,9 millions en sont décédées. Un total de 39,5 millions de personnes vivent avec le VIH, soit 2,6 millions de plus qu'en 2004. Parmi elles, 17,7 millions sont des femmes et 2,3 millions des enfants de moins de 15 ans.

• Europe

Quelque 740000 personnes vivent avec le VIH en Europe occidentale et centrale, pour 1,2 million aux Etats Unis. Le Royaume-Uni, avec 7700 infections, compte le plus grand nombre de nouvelles infections. Dans les autres pays le chiffre est stable dans la population générale. Mais, dans plusieurs pays, les taux de prévalence du VIH se situent entre 10 et 20% chez les gays en raison de rapports non protégés. Dans cette population, le nombre d'infections diagnostiquées a augmenté de trois quarts aux Pays-Bas, de plus des deux tiers au Portugal et en Suisse (hausse de 71%) et de 40% en Belgique.

• Europe de l'Est

En Europe de l'Est et en Asie centrale, le nombre de personnes vivant avec le virus du sida a été multiplié par vingt en moins d'une décennie pour atteindre 1,7 million en 2006. Quelque 270 000 personnes ont été contaminées en 2006, et 84 000 personnes sont décédées. Dans cette région seuls 13% des malades ont accès à un traitement antirétroviral. Près d'un tiers des nouvelles infections concernent des jeunes de 15 à 24 ans. La majorité de ces jeunes séropositifs vivent en Russie et en Ukraine. Avec 1,5% des adultes infectés, l'Ukraine a le taux de prévalence du VIH le plus élevé de toute l'Europe.

Dans l'ensemble de l'Europe orientale, l'utilisation de seringues non stériles reste le principal mode de transmission du VIH. Mais une proportion croissante des infections (37% des cas notifiés en 2005) se produit lors de rapports sexuels non protégés.

• Asie

L'épidémie de sida progresse en Asie, surtout dans le Sud-Est. En cause une combinaison de commerce sexuel non protégé, de rapports sexuels entre hommes et de consommation de drogues injectables. On estime ainsi à 8,6 millions le nombre de personnes vivant avec le VIH en Asie, dont 960000 personnes ont été infectées au cours de l'année 2006. Seules 16% des personnes qui en auraient besoin ont accès au traitement anti-rétroviral. A l'exception de la Thaïlande, où 50% des malades y ont accès. Dans ce pays, le nombre de nouvelles infections continue de chuter.

• Afrique

Avec près de 25 millions de personnes contaminées, l'Afrique subsaharienne réunit 63% des adultes et enfants vivant avec le VIH, parmi lesquels 59% sont des femmes. En 2006, 2,8 millions d'Africains ont contracté l'infection et 2,1 millions en sont morts, soit 72% de l'ensemble des décès dus au virus dans le monde. Au Swaziland, un tiers des adultes sont contaminés.