Lâcher-prise, revendication politique ou manifestation sociale: la fête sous la loupe du dernier numéro de T Magazine.

Leurs talons s’enfoncent sur la moquette taupe de la suite, mais elles ont l’habitude. Du moins l’avaient-elles avant la pandémie. «Bonsoir! Vous êtes bien sur la liste? Votre nom s’il vous plaît? Votre poignet? Merci.» Pas de passe vaccinal ni de tampon baveux sur la terrasse de la suite de ce palace montreusien, les hôtesses glissent un ruban jaune autour du poignet. «Pas trop serré?» Leurs sourires sont très blancs et leurs masques tous noirs, portés comme un stéthoscope sous le menton.