Marsupial carnivore qui préfère vivre de nuit, le diable de Tasmanie est visible de jour s'il est affamé. Son nom est attribué aux colons européens qui auraient été effrayés par son cri, sa couleur blanche et noire ainsi que ses oreilles rouges dues à son haut degré d'excitation. Sa mâchoire est puissante et fait penser à la hyène: un individu de 10 kilos a la puissance de celle d'un chien de 40 kilos. Pas étonnant que son nom latin (sarcophilus harisii) signifie grand adepte de viande.

Le diable de Tasmanie, que les Aborigènes appelaient «tardiba», vit environ cinq ans. Comme tout animal nocturne, il a la vue très développée. Il peut manger jusqu'à 40% de son poids en l'espace d'une demi-heure. Il mange des oiseaux, poissons, grenouilles, serpents, wallabies ou échidnés. Même des moutons ou agneaux blessés peuvent tomber sur leurs crocs mortels.

Ces réserves de nourriture peuvent être utiles si l'on songe que l'animal peut parcourir des distances allant jusqu'à 20 kilomètres en une nuit. Si l'on peut rassurer le lecteur, le diable n'est pas dangereux pour l'homme. S. Bu.