Les annonces publicitaires de cigarettes exercent un fort pouvoir de séduction chez les adolescents. Pour l'OFSP, la cause est entendue: «La publicité pour le tabac diminue l'influence positive des parents qui cherchent à dissuader leurs enfants de fumer.» Forts de ce constat, plusieurs cantons ont restreint les campagnes en faveur de la cigarette. En 2000, Genève a pris l'initiative d'interdire la pub pour le tabac et l'alcool pour tout affichage visible depuis l'espace public. Le Tribunal fédéral a confirmé en mars 2002 que les cantons sont compétents pour décréter une interdiction de la publicité pour le tabac.