Pendant que les chars et les missiles russes continuent de pilonner des villes et que l’armée russe peine à avancer en Ukraine, Vladimir Poutine muscle son discours. Quitte à renvoyer aux heures les plus sombres du XXe siècle. Lors d’une allocution devant ses ministres, retransmise à la télévision d’Etat, le président russe a déclaré: «Tout peuple, et en particulier le peuple russe, est capable de distinguer les vrais patriotes de la racaille et des traîtres, et de recracher ces derniers comme un moucheron qui aurait accidentellement atterri dans leur bouche.» Sous pression en raison d’une guerre qui ne se déroule pas comme prévu, Poutine voit de nombreux Russes quitter le pays face à sa dérive autoritaire et impérialiste.