Un jour, une idée 

Purple and Gold Rain, vintage revisité à Genève 

La marque spécialisée dans le seconde main inaugure sa boutique en ligne ce jeudi. Un concentré de pièces audacieuses et décalées

Levis 501 customisé, veste en cuir, sac à main croco ou encore salopette fluo: la marque Purple and Gold Rain, bien nommée en hommage à Prince, cultive un style décalé, mélange de streetwear et d’élégance racée. Des vêtements vintage et de seconde main de qualité, soigneusement sélectionnés par la fondatrice Teresa Fini, Genevoise de 29 ans. Alternative à la grande distribution où tout finit par se ressembler, la griffe genevoise jongle avec les codes et ose des assemblages contre-intuitifs. L’inauguration de la boutique en ligne a lieu ce jeudi dans les locaux de l’agence de communication Caspule ID, aux Pâquis.

Aux antipodes de la fast fashion, Purple and Gold Rain propose une mode durable et éthique qui envisage la durée de vie d’un vêtement sur des décennies. «Il y a des tonnes d’habits et d’accessoires sur le marché, beaucoup finissent à la poubelle ou brûlés, déplore Teresa Fini. J’aime l’idée de mettre en valeur une pièce existante pour lui donner une nouvelle vie. C’est aussi une manière de me démarquer.»

Mode durable

Jeune femme de son époque, Teresa démarre avec une page Facebook en 2012. Immortalisées sur Polaroid, ses copines arborent fièrement les plus belles pièces de sa collection personnelle. Dans la jungle de l’offre vintage sur internet, son univers accroche. L’année suivante, elle obtient un stand de 4 m² au Marché Sans Puces, grand-messe des entrepreneurs et designers locaux.

Suivront de multiples pop-up stores, des shootings de plus en plus professionnels menés par des étudiants de l’ECAL. Entre deux stands, Teresa termine ses études en gestion d’entreprise et irradie dans la scène musicale genevoise. Récemment, Purple and Gold Rain a habillé la chanteuse Danitsa, sacrée Best Act Romandie aux Swiss Music Awards l’an dernier. «Plus j’avance, plus j’ai envie de développer une communauté, des collaborations autour de la mode durable.»

Amour de la sape

Local et artisanal, Purple and Gold Rain est aussi un projet éminemment personnel. Teresa baigne entre les cultures ivoirienne et italienne où l’amour de la sape domine. Petite, elle explore les allées du marché aux puces de Plainpalais aux côtés de sa mère, l’œil attiré par le motif, la texture ou le détail qui feront mouche. A l’adolescence, sa collection s’agrandit de pièces rares glanées çà et là. Ses inspirations, la Genevoise les puisent dans l’univers soul et R&B des années 1990 et 2000, là où, encore une fois, le style est roi.


Purple and Gold Rain, vernissage le 19 septembre dès 17h, puis «pop-up store» 11-19h jusqu'au 24 septembre, Capsule ID, rue de Berne 59, Genève. Tous les articles de la rubrique «Un jour, une idée».

Publicité