Le 5 juin 1981, une revue médicale américaine constate cinq cas troublants d’une mystérieuse pneumonie. C’est la première apparition du sida, une maladie qui n’a pas encore de nom. Quarante ans plus tard, retour sur cette épidémie qui a modifié les rapports sociaux et amoureux, avec le médecin, philosophe et historien de la médecine Vincent Barras.

Vous êtes un des premiers à avoir ausculté un malade du sida en Suisse, en 1981…