Internet

Quatre pétitions qui ont changé le monde

C’est une campagne de récolte de paraphes en ligne qui a sorti Jacqueline Sauvage de prison et poussé les boy-scouts américains à accepter les homosexuels

Le site de récolte de signatures Change.org est souvent à la pointe des campagnes en ligne. Voici quatre pétitions qui ont obtenu des résultats spectaculaires:


 1  La grâce accordée à Jacqueline Sauvage

Jacqueline Sauvage avait été condamnée à dix ans de réclusion pour avoir abattu son mari violent.

Pendant plus de 40 ans, elle a été battue plusieurs fois par semaine. Elle n’a jamais porté plainte, mais tout le village était au courant. Son mari a aussi agressé sexuellement deux de leurs trois filles. Un jour, après un énième épisode de violence, la femme a pris la carabine de son époux, l’a chargé et lui a tiré trois balles dans le dos. Les jurés n’ont pas retenu la légitime défense et elle a été condamnée à dix ans de prison.

Une pétition pour réclamer la libération de Jacqueline Sauvage a récolté près de 436 000 signatures. François Hollande lui a finalement accordé la grâce présidentielle en janvier 2016.


 2  Les homosexuels autorisés à devenir boy-scouts

En 2013, l’association des boy-scouts américains a décidé de changer son règlement qui bannissait les jeunes homosexuels. Jusque-là, un adolescent qui faisait son coming out était banni de l’organisation. L’association des boy-scouts a décidé de changer son règlement après avoir reçu une pétition comprenant 1,8 million de signatures.

D’autres pétitions sont actuellement en ligne pour demander aux Boy-Scouts of America d’accepter les homosexuels parmi les adultes qui encadrent les jeunes.


 3  Le blogueur sauvé d’une condamnation à mort

En août 2014, Soheil Arabi a été condamné à mort en Iran pour «outrage au prophète de l’islam». Ce blogueur et photographe de 30 ans est accusé d’avoir publié des messages offensant sur huit comptes Facebook, dont il était le titulaire.

Lancée par une Iranienne établie en Italie, la pétition de Change.org réclamant sa libération a récolté près de 240 000 signatures. Le blogueur était aussi soutenu par Human Right Watch et Amnesty International. En septembre 2015, sa sentence a été commuée en une condamnation à lire 13 livres religieux et étudier la théologie pendant deux ans.


 4  Douze ans d’école pour les fillettes les plus pauvres

La jeune Pakistanaise Malala Yousafzai se bat pour promouvoir l’éducation des filles. Elle a lancé une pétition sur Change.org pour demander que le Partenariat mondial pour l’éducation (Global Partnership for Education, GPE), un important bailleur de fonds, s’engage à promouvoir douze ans de scolarisation pour les fillettes les plus pauvres, au lieu des neuf années prévues.

La Prix Nobel de la Paix a rassemblé 1 108 045 paraphes. En octobre 2015, le GPE a annoncé son intention d’étendre son action pour soutenir un programme complet de 12 années d’éducation primaire et secondaire.


Sur le même sujet:

Publicité