Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
Niroworld/123RF

Les choses de la vie

Mais pourquoi, mais pourquoi? Les questions excentriques de la semaine

Chaque week-end de l'été, «Le Temps» répond à cinq questions que vous vous êtes toujours posées sans avoir jamais cherché à connaître la réponse

Pourquoi trinque-t-on?

Votre gosier est asséché, vos lèvres réclament le breuvage, mais vous devez d’abord, par politesse, entrechoquer vos verres. Si trinquer est aujourd’hui synonyme de célébration, nos ancêtres ne voyaient pas le geste du même œil. Nous le devons au Moyen Age.

En ces temps «barbares», il était en effet courant de tenter d’empoisonner ses ennemis à la moindre occasion. Afin de se prouver mutuellement leur honnêteté, chacun se devait de verser une petite quantité de liquide d’un verre dans l’autre et vice-versa. Les convives remuaient ensuite leur liquide, puis buvaient en même temps une gorgée tout en se fixant du regard.

Le buveur anxieux ou détournant le regard était alors reconnu comme traître et soupçonné de tentative d’empoisonnement. De nos jours, si l’on détourne le regard, on écoperait de sept années de malheur sexuel. Reste à savoir quelle sentence est la pire! L’acte s’accompagne souvent d’un «tchin tchin»! Attention, pourtant, de ne pas s’en servir au Japon, car l’expression désigne les organes masculins.


Pourquoi les oiseaux n’ont-ils pas de dents ?

Qui n'a jamais dit, une fois dans sa vie: «Quand les poules auront des dents...»? Mais vous êtes-vous jamais demandé pourquoi elles n'en avaient pas, de dents, justement? Nos chers compagnons tétrapodes en sont dépourvues depuis belle lurette. Pour quelles raisons la nature a-t-elle estimé cela nécessaire?

Il y a de cela 116 000 ans, l'ancêtre commun des quelque 10 000 espèces d'oiseaux qui existent de nos jours fut atteint d'édentulisme. Les gênes responsables de la dentition se sont désactivés, notamment pour les exigences du vol: un corps léger que l'animal parviendra à élever sans difficultés.

Or, les dents alourdissent le squelette. Le bec quant à lui facilite le vol. Il est aussi plus efficace pour découper, piquer, et même pêcher! Plus de dents, donc, remplacées par le gésier, qui remplit à merveille le rôle de la mastication, en assurant un centre de gravité plus stable.

Ceci dit, ces gènes sont parfois faiblement réactivés chez certaines espèces pour aider à l'alimentation. Ne parlons donc pas trop vite...


Pourquoi pas d’ordre alphabétique sur les claviers?

Passer beaucoup de temps à chercher une lettre spécifique sur le clavier de son ordinateur pour aboutir à un texte de 10 lignes. Une expérience qui a pu en agacer plus d’un! Mais pourquoi ne pas mettre les touches dans l’ordre alphabétique? Car avant l’ordinateur, il y avait la machine à écrire. Sur les premiers modèles, les touches étaient dans l’ordre alphabétique. Mais un problème s’est rapidement posé: la proximité de lettres très utilisées bloquait le mécanisme.

Des claviers évitant ce dysfonctionnement sont alors créés, ajustés aux besoins des différentes langues: les claviers qwertz et azerty pour les plus connus. L’âge d’or de la dactylographie peut enfin commencer. De véritables professionnelles sont formées pour écrire à la machine.

Les claviers informatiques ne risquent plus de subir ces inconvénients. Et si l’ordinateur est le principal outil de travail, chacun écrit selon ses préférences. Alors pourquoi ne pas changer l’ordre des touches? Par habitude. Même si ce clavier n’est pas le plus ergonomique, d’autres créés pour taper plus efficacement n’ont pu le détrôner.


Pourquoi le chat de Schrödinger est-il peut-être mort?

Le physicien Schrödinger a-t-il maltraité son chat? Non, aucun animal n’a été utilisé au nom de sa science – si ce n’est pour illustrer un problème: celui de la superposition quantique. D’après cette idée, des atomes peuvent se trouver dans deux états contradictoires à un même instant. En l’occurrence, la vie et la mort. Comme il est impossible de la matérialiser, notre physicien imagine la situation, qui reste une des plus grandes énigmes de la physique quantique. L’expérience serait la suivante: un chat et un mécanisme mortel sont enfermés dans une boîte. L’animal a 50% de chances de survivre, 50% de mourir.

Si l’on suit la théorie de superposition quantique, le chat serait simultanément mort et vivant, car on ne sait pas ce qui se passe dans la boîte. A cela, Schrödinger ajoute: si une tierce personne ouvre la boîte, il force la nature à réaliser un des deux états. Sa curiosité tue le chat – ou elle le laisse en vie.

De cette situation purement théorique découlent des hypothèses d’univers parallèles, dans lesquels chacune des issues possibles d’un événement se réaliserait. Tout ça pour un chat imaginaire…


Pourquoi cuisine-t-on?

N’avez-vous jamais pensé, en humant le fumet des plats des restaurants à l’heure du repas, à la raison d’être de la cuisine? A ce geste qui rythme notre quotidien, tant et si bien que sa singularité finit par nous échapper? Seul l’humain cuisine, aucun animal ne le fait. Pourquoi cette particularité?

Pour trouver une explication, il faut retourner à la préhistoire. La cuisson des aliments joue un rôle majeur dans l’évolution humaine: une fois ceux-là cuits, leur digestion dépense moins d’énergie. De ce fait, la masse corporelle augmente, l’appareil digestif rapetisse, le cerveau peut grossir.

D’autre part, fumer, sécher ou cuire conserve les aliments. Leur stockage diminue le temps consacré à la recherche de nourriture. L’Homo sapiens peut donc s’adonner à d’autres activités. Enfin, l’acte de cuisiner implique une réflexion, un procédé qui le détache du réflexe de manger dès que la faim se fait sentir. Bref, il représente une des bases de l’évolution humaine. Mais comment nos ancêtres s’y sont-ils mis? Sans doute par hasard… On ne le saura jamais précisément.


Les questions excentriques du week-end dernier

Publicité
Publicité

La dernière vidéo société

Des gadgets à dormir debout

Masque oculaire digital, applications qui mesurent les cycles de sommeil, lunettes filtrantes: la technologie peut-elle vraiment nous aider à mieux dormir? Notre chroniqueur en doute. Son édito en vidéo

Des gadgets à dormir debout

n/a