Dans la pénombre d'une vieille ruelle de Hongkong, la rumeur de la ville se mêle à la musique traditionnelle chinoise, à la paresse des après-midi insulaires, aux odeurs moites - bientôt plus fortes que tout. «Entrez dans la pharmacie. Sur le comptoir, les remèdes sont préparés devant vous. Vous sentez? Tortues séchées, grenouille, nids d'oiseaux, queue de cerf - un aphrodisiaque - et des bois de cerf pour aider les femmes à tomber enceintes.»

L'invitation est venue d'une voix douce, ni tout à fait familière, ni parfaitement inconnue: c'est celle de l'actrice Shu Qi (photo) qui prend les auditeurs du Louis Vuitton Soundwalk par la main pour une visite guidée. Ces ballades sonores, à télécharger au format MP3, invitent à découvrir une ville dans le sillage d'une célébrité du cinéma. Pour cette première association entre Louis Vuitton et la jeune entreprise à l'initiative de ces audioguides, l'Asie - où se trouve une grande partie de la clientèle du célèbre malletier - est bien entendu à l'honneur. Outre la découverte d'Hongkong avec Shu Qi, Shanghai se dévoile grâce à Joan Chen tandis que Gong Li invite à s'égarer avec elle dans Beijing. Bien plus qu'un guide, ces voyages sonores engagent à une découverte poétique de la ville. Mêlant fiction et réalité, les parcours ont été conçus par des scénaristes et sont accompagnés d'une musique inédite. Un point de vue quasi cinématographique guide ces promenades d'une heure, dont la narration est synchronisée avec l'itinéraire.

Disponible en six langues à partir du 16 juin sur http://www.louisvuitton.com, au prix de 12 euros.