A première vue, c'est un banal chariot Coop. Mais en y regardant de plus près... Où? Mais là, devant la poignée! Une surface ronde et brillante attachée au sommet du chariot sur un support plastique gris. Non, ce n'est pas un mini-rétroviseur pour éviter les accidents de caddie dans les rayons de supermarché. C'est une loupe. Une petite loupe pour mieux lire ces informations écrites en caractère trois sur les produits. Des informations parfois utiles comme «contient des noix» pour quelqu'un qui y est gravement allergique. Le consommateur Coop d'un certain âge appréciera. Plus besoin de se maudire pour avoir oublié ses lunettes à la maison. Plus besoin de perdre son temps, les yeux plissés, un paquet de corn-flakes sous le nez. Il suffit de le passer sous la loupe et de lire tranquillement.

Cette innovation - une première en Europe - est née d'un partenariat entre Coop et Pro Senectute, une organisation de services suisse consacrée aux seniors. Les deux entreprises collaborent depuis 2007. Serait-ce la montée en force des aînés? Au vu de la dernière élection de l'Assemblée constituante à Genève, on serait tenté de le croire: 9 sièges sur 80 gagnés par l'Association des retraités Avivo! Aux prochaines séances de la Constituante, certains élus n'iront peut-être pas en voiture ou en bus, mais en chariot Coop. Des fois que les articles de la Constitution seraient écrits en trop petit...

Cent vingt mille chariots Coop seront équipés d'une loupe d'ici à la fin du printemps 2009.