Feu l'Hôtel Bellevue, qui a perdu son nom, ne l'aurait jamais aussi bien porté. Au sommet de cette Corniche qui se hisse sur les coteaux de Lavaux, un pont de bois s'élance sur le grand bleu lémanique comme jadis les caravelles vers les improbables océans. Car c'est désormais par le patronyme d'un corsaire visionnaire que cet établissement de Chexbres se fera connaître.

En 2004, Leonidas Katsaitis, Grec de 43 ans revenu à Lausanne où il avait étudié, rachète cette auberge sur le déclin. Peu avant, il découvre l'histoire Jean-Baptiste Tavernier. Au XVIIe siècle, ce baron belge, anobli par Louis XIV, pose ses malles à Aubonne, après avoir sillonné les mers du globe sur les traces des épices. L'occasion faisant le baron, Leonidas Katsaitis décide de faire revivre cette épopée. L'hôtel est retapé des caves au grenier, avec pour fil rouge dans la décoration l'histoire de son héros-aventurier; ouvert en novembre et affichant trois étoiles, il offre 18 chambres avec vue, une salle de séminaire et une pinte vaudoise. Mais surtout, la terrasse de pierre est agrandie, en partie couverte d'un noble plancher, et entourée d'une basse enceinte vitrée; une cuisine complète y est construite. Le restaurant «Deck», qui propose une cuisine raffinée et variée comme les condiments glanés jadis par le baron, et le lounge bar attenant font sans conteste de ce pont de navire figé, abordable depuis le 8 mai, le plus beau balcon sur le Léman.

Le Baron Tavernier, rte de la Corniche, Chexbres. Tél: 021/926.60.00; http://www.barontavernier.ch