Rayon livres et papier, nous sommes sur le terrain de la miniaturisation. Il y a les bons vieux Tintin, qu'on peut désormais acheter rapetissés. Les journaux qui réduisent leur format au niveau tabloïd. Et les microdictionnaires de poche. Parmi ces derniers, on trouve depuis peu les Mini-dico romanche-français et français-romanche (47x63 mm). Ainsi le bobo Lausannois égaré dans le chic Saint-Moritz pourra-t-il tirer de sa poche son petit pavé et envoyer des «bitsch» (bisous) à sa prof de ski engadinoise. Ainsi le bobo des Grisons pourra-t-il commander son «café cun latg» (café au lait) au sommelier de la Palud.

Politique dans une Suisse quadrilingue qui a voté ce week-end sur l'enseignement des langues, ce tout petit dictionnaire a d'abord été réalisé en vue de la Session du parlement suisse qui s'est tenue à Flims en septembre-octobre 2006. Démarche engagée de la part de l'éditeur Yoran Embanner en faveur des minorités linguistiques. Habitant la Bretagne, Yoran Embanner a déjà publié des dicos bilingues du même format, usuels et maniables, en breton d'abord, puis en alsacien, cornique (de Cornouailles), corse, ladin des Dolomites, occitan et savoyard...

Dans une bibliothèque, ce genre d'ouvrage est trop petit pour ne pas être écrasé par les gros. Mais dans une poche, ses 8000 mots pèsent moins que trois fois rien.

Mini-dico rumantsch-franzos/ français-romanche, Ed. Yoran Embanner, Fouenant-Breizh, 2006. Prix: 9,80 CHF. http://www.liarumantscha.ch