Il est des étrangetés culinaires que l'amateur n'arrive pas à percer (notez, cher lecteur, le ton dramatique qui sied au sujet). Des mystères que l'impie cherche en vain à résoudre. Celui d'une bouchée au chocolat, fondante à l'intérieur mais cuite à l'extérieur. Ou celui d'une glace enrobée de pâte feuilletée chaude. De quoi nous intimider, nous, simples mortels aux tentatives plus frustres (bien sûr, cher lecteur, c'est là un euphémisme pour désigner nos pathétiques ratages aux fourneaux).

Que l'amateur éclairé se rassure, il pourra désormais passer du statut d'homme qui déguste à celui de démiurge culinaire. Non pas par la grâce du ciel, mais par celle d'un four. Et pas n'importe lequel. Le Zug Combi-Steam SL qui combine vapeur et air chaud.

Ce Zug Combi-Steam SL là possède des capteurs spéciaux qui évaluent et modifient constamment l'atmosphère de cuisson. Pour prendre une image à hauteur du lyrisme tricoté ci-dessus, disons que le Zug Combi-Steam SL combine les brumes vaporeuses de la jungle à la sécheresse du Sahara, et que la nourriture sera cuite dans un climat en évolution constante. Carottes, petits pois, riz cru reposant au sein d'un même plat, sont cuits individuellement, sans coup de chaleur excessif. Saignantes, bleues, à point? La machine teste la température à cœur de la viande, et la prépare pour l'heure désirée. Un grand nombre de recettes préprogrammées limitent les dangers encourus par les convives du marmiton débutant.

Zug Combi-Steam SL, prix brut: 4750 fr.