Parce qu'il y a autant de scenarii possibles que d'aînés, eux ont choisi de passer leur «troisième mi-temps» entre amis, au camping, ou en colocation entre séniors.  Cette semaine, Le Temps va à la rencontre des seniors qui ont souhaité repousser, ou bien ont refusé, la perspective de l'EMS. Et qui vivent leur meilleure (fin de) vie.

Retrouvez les portraits du «Temps».

Sourire élastique, chemise bleue propre en ordre, mules de plage option confort. Le triptyque dit: charismatique, cartésien, décontracté. Bingo. Renaud Tripet pendule entre la rigueur de l’économiste qu’il a été et le retraité bon vivant, et surtout pas pressé, qu’il est devenu. «Les nouvelles boules de café Migros… C’était le sujet de conversation du collectif du petit-déjeuner ce matin», commence-t-il, assis à la table nappée du balcon, devant les montagnes pimpantes d’un Val-de-Ruz sans nuage.