Eros & Controverse

Renoncer à la monogamie… ou repenser la monogamie?

De l’infidélité au divorce, de la non-cohabitation à la recomposition, l’engagement conjugal semble plus à la peine que jamais. Le couple n’est pourtant pas mort, c’est son cadre traditionnel qui trinque. Pourquoi ne pas s’inspirer des non-monogames au lieu de jeter l’éponge? se demande notre chroniqueuse

La monogamie. Pourquoi remettre cette norme en question? On évoque souvent l’allongement de la durée de vie, la facilitation des rencontres hors couple, l’acceptation sociale de la rupture ou la plus grande indépendance des femmes. Certes, d’accord, très bien. A ces excellentes raisons s’en ajoute pourtant une autre, plus brutale: la monogamie n’est tout simplement pas l’option la plus satisfaisante. Ni sexuellement ni sentimentalement. Moins on est de fous, moins on jouit.

Lire aussi: Vivre en couple, mais sous deux toits différents