C’est un fait: le nombre de cas d’enfants atteints du SARS-CoV-2 augmente, et se pose alors, en pleines vacances, la question de la rentrée des classes. La France déclenchera une campagne de vaccination dans les écoles, tandis qu’en Suisse les cantons envisagent diverses mesures (port du masque, tests ciblés, aération) parallèlement à la vaccination ouverte aux 12-15 ans.

Comment les enfants vivront-ils ce retour? Comment parler de la vaccination en famille, même lorsqu’elle n’est pas encouragée par les parents? Pour Le Temps, Philip Jaffé, docteur en psychologie, professeur à l’Unige et membre du comité des droits de l’enfant des Nations unies, s’est penché sur ces questions.