Venez par ici. Ouvrons les bras. Voilà. Un gros câlin pour fêter la levée des restrictions sanitaires. Alors que les masques se jettent et que les sourires se gênent, la bise, les étreintes et les tapes sur l’épaule pourraient bien célébrer leur retour en force. Que vous soyez du côté des «pro-bisous» ou pas, vous êtes-vous déjà demandé pourquoi nous, humains, avons sinon l’envie, du moins l’habitude de nous toucher lorsque nous communiquons?