En quelques secondes, mon avatar aux formes un peu carrées (à l’image d’une figurine Lego) est transporté de la ville où il déambulait à une tour aux étages colorés. Dans ce nouveau monde, l’objectif est d’atteindre le sommet de l’édifice en sautant de plateforme en plateforme dans un temps imparti. Après plusieurs essais infructueux, je change pour la dixième fois d’univers et me retrouve affublé d’un sabre avec plusieurs singes aux basques, qui veulent manifestement ma peau. Mais au bout de deux heures d’exploration, je dois me rendre à l’évidence: Roblox s’adresse à des joueurs bien plus jeunes.