C’est l’histoire d’une bande de «gauchos» autoproclamés, routards pétris d’idéaux humanistes, un brin têtes brûlées. Celle d’une petite association de «french doctors», devenue la plus rebelle des grosses machines humanitaires. Cette année, Médecins sans frontières a 50 ans. Pour marquer le coup: un festival lancé ce mois de juin lors de l’Assemblée générale et des actions égrainées tout au long de 2021.

Avec un budget annuel de 1,6 milliard d’euros, à 99% issu de dons privés, «MSF» (pour les intimes) a bien grandi. Peut-être trop. Aujourd’hui, ses 25 sections nationales emploient 61000 personnes dans près de 75 pays. Pas moins de 300 collaborateurs travaillent à Genève pour l’ONG et dans l’organe de coordination qu’est MSF International.