Conditions d'enneigement idéales et soleil au rendez-vous sont les deux principaux facteurs qui expliquent un début de saison en fanfare dans les stations de sports d'hiver.

Dans les destinations alpines, le taux d'occupation dans les hôtels et dans les appartements de location était partout supérieur à 90% entre Noël et Nouvel An.

A Gstaad, elle a même atteint 100% durant cette période. Roland Seifritz, le directeur touristique de l'Oberland bernois, estime même que le chiffre d'affaires est en hausse de 10% par rapport à la même période un an plus tôt.

Globalement, toutes les stations ont bénéficié d'une hausse de fréquentation au moins supérieure à 2%. En plus, cette année, les vacanciers dépenseraient davantage.

Sur les domaines skiables, la fréquentation est encore plus marquée. Dans l'Oberland bernois, les sociétés de remontées mécaniques ont enregistré une fréquentation en hausse de 25%.

Même dans le massif du Jura, où toutes les pistes de ski de fond sont déjà ouvertes, l'affluence frise les records.

D'expérience, les professionnels du tourisme savent que la tendance enregistrée pendant les fêtes de fin d'année se confirme généralement jusqu'à la fin de la saison, qui cette année sera tardive. Pâque tombe le 16 avril.