Si vous avez l’impression d’en voir partout, vous n’êtes pas fou. Une cafetière italienne sur le biceps. Un pissenlit sur l’avant-bras. Une sirène sur le mollet. Des traits en pointillé entre les doigts, comme autant de nouvelles lignes de la main à déchiffrer. Que nous disent-elles, ces lignes – de l’individu qui les arbore, de l’époque dans laquelle il s’inscrit, et de notre condition d’humain à travers les âges?