«Rien ne se passe jamais comme on l’imagine.» On ne peut pas lui donner tort, à Sarah Marquis. La pandémie s’acharne, une nouvelle vague engloutit les pays voisins et le monde ne s’est toujours pas réveillé d’un cauchemar qui dure depuis deux ans. Sauf qu’à l’autre bout du fil, l’aventurière ne parle pas du covid mais de ses expéditions. Et c’est bien là tout ce qu’elle souhaite: faire converger les épreuves, les souffrances, les incertitudes, pour en extirper une sagesse commune. Une confiance. Un «ça va aller».