Au sein de la HEAD, un groupe de recherche sur le contrôle mental

Nom de code: «Mind Control». Sous cette appellation, la Haute Ecole d’art et de design de Genève s’est dotée d’un groupe de recherche sur le contrôle mental. Le projet, soutenu par le Fonds national suisse pour la recherche scientifique, est piloté par la responsable de la filière design, Alexandra Midal. Son équipe comprend une historienne de la médecine (Jelena Martinovic), un historien du cinéma (Nicolas Brulhart) et un historien de l’art (Pascal Rousseau). Son but? «Croiser l’histoire des sciences et celle de l’art pour explorer la résonance, dans les pratiques artistiques radicales des années 60 et 70, des notions de conditionnement mental. Et contribuer, à travers un regard sur l’art, à l’histoire des sciences», explique Jelena Martinovic. A côté de ses travaux académiques, le groupe produit des événements. Après Behave! en 2014, Listen! est son deuxième. Il comprend, ce jeudi 2 avril à 16h, un colloque* avec notamment Joseph Kennaway (lire ci-contre) et le vernissage, à 19h, de l’exposition Persuasion: Musique industrielle et contrôle mental, ouverte jusqu’au 17 avril.

* A la Design Project Room de la Haute Ecole d’art et de design – Genève, 22, rue de Lyon.