Flagellations ou recueillement. Partout dans le monde, croyants et fidèles ont vécu la Semaine sainte avec intensité. Aux Philippines, 19 policiers sous le coup de sanctions disciplinaires se sont flagellés pour se racheter une conduite. Leur supérieur a refusé que leurs poignets et leurs chevilles soient cloués.

A Rome, le pape n'a pas assisté au Chemin de croix du Vendredi-Saint, une connexion vidéo ayant été installée entre la cérémonie et sa chambre. Plusieurs journaux ont relancé les rumeurs sur sa succession. La rivalité entre deux puissants prélats, Mgr Sordano et Mgr Dziwiwz, aurait enflé. Le premier serait sur le point d'être remplacé par le cardinal Ré. Rome a tout démenti, avec sécheresse.

Le Père Cantalamessa, chargé de faire le sermon de vendredi, s'en est pris aux publicités utilisant l'image du Christ ou à ceux qui en font un «gay avant la lettre». Il a fustigé «la mode littéraire» utilisant la figure du Christ «sur la base de prétendus nouveaux documents ou découvertes fantomatiques».