Ce n’est plus un short, c’est un haïku. Ce n’est plus un vêtement, c’est une arme de séduction aux canons sciés.

Bref: ce printemps-été, le short masculin raccourcit.

Cette envie de faire court s’est d’abord manifestée sur les blogs de mode et sur les podiums, il y a deux ou trois saisons.

Mais ce n’est que depuis ce printemps que le short vraiment short se voit couramment en grande surface ou dans la rue, à l’instar du modèle H&M en photo ici: confortable sur les hanches, mais légèrement serré sur la cuisse, roulé assez haut façon jean coupé, seventies, allure safari preppy, nonchalance, Out of Daktari.

A noter que le short est devenu, grâce à des designers de mode comme Raf Simons ou Thom Browne, et grâce à des marques comme Prada ou Moncler, une des pièces clés de la garde-robe de loisir masculine de ces dernières années. Et qu’il a démodé le pantacourt, apparu, lui, il y a une dizaine d’années, lequel se porte flottant, s’arrête au-dessus du genou (et parle plutôt le suisse allemand).

2012, année de la cuissette. Et de la fin du monde.

Shorts H&M, divers modèles, tissus et couleurs à partir de 29 fr. 90.